Lumière sur une entreprise d’ici: La Wooderie

Example de meuble créé par La Wooderie

Aujourd’hui, dans cette capsule Lumière sur une entreprise d’ici, j’ai le bonheur de vous présenter Nicole, qui a gentiment accepté de répondre à mes questions sur son entreprise, La Wooderie!

Bonjour!  Premièrement, parlez-moi un peu de votre entreprise, de vos passions, et d’où est venue l’idée de lancer La Wooderie?

La Wooderie transforme ou valorise des meubles, réalise des pièces uniques à partir d’objets divers et fabrique des items de décoration. Le bois, sous toutes ses formes, est au coeur de mes créations. Je laisse aller mon imagination au rythme de mes trouvailles et de mes idées. J’aime repenser ce qui existe, donner un second regard aux choses, escabot la Wooderieinsuffler une nouvelle vie à ce qui est fané par le temps. Pour moi, contempler un objet que l’on apprécie pour sa beauté, son originalité ou sa valeur sentimentale, apporte un sentiment de bonheur. Une petite joie intérieure. Une douceur quotidienne.

Ostéopathe et physiothérapeute de profession, j’ai toujours eu en moi un profond désir de créer. Je dirais même un besoin. Parallèlement à mon travail, je n’ai jamais cessé de bricoler, rafistoler, restaurer, imaginer, patenter. Déconstruire pour reconstruire. J’ai fondé La Wooderie il y a un peu plus de 2 ans en m’affichant sur Instagram et Facebook. J’ai débuté avec un arbre en bois, puis un cadre-ardoise, puis un meuble et puis un autre!  Ensuite, la passion a gagné et j’ai laissé derrière moi ma profession. Créer me fait du bien à l’âme. Tout simplement.

Est-ce que vous avez toujours eu la fibre entrepreneuriale ou est-ce quelque chose que vous avez acquis avec le temps?

Je pense que la fibre entrepreneuriale fait partie de l’ADN de ma famille! Nous sommes tous des travailleurs autonomes, incapables de faire ou penser autrement. Ce n’est pas toujours la voie la plus facile, la plus simple et la plus sécurisante, mais c’est la seule qui peut exister pour moi. Au secondaire, je vendais des suçons en sucre d’orge que j’avais faits la veille à la maison. Ça faisait fureur!

Qu’est-ce qui vous rend le plus fière du fait d’avoir votre propre entreprise?

Ce n’est pas tellement la fierté que la liberté que cela procure. Faire son propre horaire, gérer son temps, décider des priorités de la journée, s’ajuster plus facilement face aux imprévus. Pour moi, c’est créer sa propre vie quotidiennement.

Quelles astuces donneriez-vous à quelqu’un qui veut lancer sa propre entreprise au Québec?

Je pense qu’il faut oser. Qu’il faut suivre son instinct. Ce que l’on veut entreprendre doit être une passion. Ensuite, il faut juste dire GO, se lancer, ne pas se poser trop de questions et être ouvert à ce qui se présente. Il existe différents programmes pour aider au démarrage d’une entreprise. C’est intéressant d’aller voir ce qui existe à ce niveau. Mais le fil conducteur, c’est la passion.

De quoi peut-on s’attendre de La Wooderie dans les prochains mois?

Bien entendu, La Wooderie va continuer de produire des objets uniques. Dans les prochains mois, j’aimerais instaurer un système de livraison de meubles. Je fais des recherches dans ce sens. Aussi, je veux me trouver des partenaires pour m’aider dans la production de certains items. Mais ça, je n’en dis pas plus!

Comment peut-on se procurer vos produits?

Tout l’inventaire de La Wooderie se trouve sur le site lawooderie.ca. Les personnes intéressées peuvent me contacter par l’intermédiaire de Facebook, Instagram ou via mon courriel. Ensuite, on prend des arrangements pour la livraison et le paiement.

Petit fait intéressant, sur le site de La Wooderie j’affiche les meubles « vendus » en bas de page. Si vous cliquez sur ces meubles vendus, vous pouvez voir une photo du « avant ». C’est toujours amusant! 😉

N’hésitez pas à me suivre sur Facebook et Instagram afin de rester à l’affût des nouveautés. Au plaisir!

Merci Nicole!

Pour les lires les autres capsules Lumière sur une entreprise d’ici, voici le lien!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.