Escapade gourmande d’une journée dans Bellechasse

virée gourmande dans Bellechasse

À peine revenue de mon voyage de presse dans Lanaudière, j’avais déjà envie de repartir et découvrir une autre région du Québec. Voilà donc que par un beau dimanche, je prenais la route direction Bellechasse, dans Chaudière-Appalaches pour une escapade gourmande. Selon moi, c’est une région un peu méconnue et pourtant remplie de découvertes locales. Après une courte visite sur le site web de tourisme Chaudière-Appalaches nous voilà partis pour la journée. 

Dans ce billet de blogue, je te fais revivre ma journée en 4 arrêts gourmands (et une visite de ferme d’alpagas) que je suggère pour une escapade parfaite.

Le Ricaneux  

Notre premier arrêt est à seulement 45 minutes de Québec. Le Ricaneux fait partie de la route des vins de Bellechasse, qui regroupe trois producteurs de vins, cidres et alcools de petits fruits.  

En arrivant, on y rencontre la gentille propriétaire, qui nous fait déguster les produits. Je suggère vraiment d’y aller à ce moment-ci de l’année, car non seulement les couleurs sont magnifiques, mais c’est également un temps de l’année un peu moins touristique. On a donc pu en profiter pour lui poser toutes nos questions et parler un peu de l’histoire de ce producteur d’alcools de petits fruits qui existe depuis plus de 30 ans. La dégustation de 5 produits coûte seulement 5 $. Vins et crème de petits fruits, on a vraiment adoré toute la gamme, mais notre coup de cœur a été celui qui porte le nom de l’endroit, le Ricaneux. 

On s’est aussi laissé tenter par une bouteille de « Pimpante », un dérivé du Ricaneux, plus faible en alcool et pétillant. On a bien hâte de l’essayer dans un de ces cocktails

5540, rang Sud-Est, Saint-Charles-de-Bellechasse

Le Domaine Bel-Chas 

Le deuxième arrêt, le Domaine de Bel-Chas, est situé à quelques kilomètres du Ricaneux et fait lui aussi partie de la route des vins de Bellechasse. Encore une fois seuls, on déguste tous les produits du vignoble en compagnie du propriétaire pour seulement 5 $. On a particulièrement aimé le vin blanc fortifié qui a un goût particulier qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. On en profite pour se promener dans les vignes et visiter les installations. Un court arrêt, mais un incontournable dans notre itinéraire de la journée!

7119, Rang De l’Hêtrière Est, Saint-Charles-de-Bellechasse

CSI Alpagas

J’anticipais cet arrêt comme mon favori de la journée, et je ne me suis pas trompée. CSI Alpagas est une ferme d’alpagas, ouverte au public depuis quelques années déjà. Bien que cet arrêt n’était pas «gourmand», c’était un endroit que je voulais visiter depuis quelque temps déjà.

Les propriétaires, de véritables passionnés, s’occupent de faire des visites guidées sur réservation seulement et ils ont remporté les grands prix du tourisme depuis les 2 dernières années. Les petites bêtes sont adorables et on a la chance d’entrer dans l’enclos pour les flatter et prendre quelques photos.

Après la visite, on découvre avec plaisir la boutique de produits dérivés de la fibre d’alpagas. Tricots, la laine à tricoter et d’autres produits confectionnés par des artisans de la région sont disponibles. On se laisse tenter par d’adorables chaussettes pour notre amie qui vient d’avoir son premier bébé. J’ai déjà hâte d’y retourner!

481 4e Rang Est, Saint-Lazare-de-Bellechasse

La ferme Mille-Fleurs 

Bien que la ferme Mille Fleurs ne soit ouverte au public que depuis l’an dernier, la ferme familiale, qui existe depuis plusieurs années, est désormais un lieu d’agrotourisme pour les habitants locaux et les touristes. En plus d’offrir des visites guidées, ils ont depuis cette année, décidé de mettre une chambre à louer au-dessus de leur boutique. Cette expérience hors du commun permet aux gens d’habiter sur une ferme pour une ou plusieurs nuits, se faire réveiller par le chant du coq et partager la cour avec une centaine d’animaux.

Mon coup de cœur? Ma rencontre avec le troupeau de vaches Highland. 

Il est seulement possible de se procurer leur viande bio sur place, et elle vaut assurément le détour. Au moment d’écrire ces lignes, je déguste justement leur porc effiloché cuit sous vide. Outre la viande, on peut aussi acheter des produits dérivés de la pomme, comme du jus ou du beurre de pomme. 

929, 9e Rang ,St-Lazare-de-Bellechasse

Cidrerie Le Somnambule 

Déjà le dernier arrêt de la journée, ainsi que le 3e de la route des vins de Bellechasse. La cidrerie accueille chaque année des milliers de visiteurs, surtout pendant l’automne, pour la cueillette des pommes. C’était donc l’endroit le plus achalandé de notre journée, mais nous avons tout de même pu déguster les différents produits, qui sont offerts au prix d’1 $ par dégustation. Notre favori est Le brut, un cidre sec et pétillant à souhait.

Par la suite, direction verger pour cueillir quelques pommes et prendre quelques photos. 

270 chemin Jean-Guérin Ouest, Saint-Henri

On a manqué de temps, mais j’aurais adoré visiter Cassis & Mélisse, une fromagerie située tout près du parc du Massif du Sud. Une prochaine fois, c’est certain! 

As-tu d’autres coups de coeur à me suggérer pour ma prochaine escapade gourmande dans la région? N’hésite pas à me laisser un commentaire ci-dessous!

Entre temps, je te conseille d’ajouter la route des saveurs de Charlevoix à ta bucketlist d’automne!

À bientôt, 

Élisabeth

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.